Info

Rencontre avec des professionnels du handicap

Rencontre avec des professionnels du handicap

À propos des premières rencontres avec des professionnels du handicap

Lors de votre première rencontre avec un professionnel du handicap, vous allez probablement vous demander si le service vous convient, à vous et à votre enfant.

Parfois, cela pourrait impliquer un évaluation détaillée de la situation de votre enfant. Vous devrez peut-être fournir les rapports professionnels de votre médecin ou d'autres spécialistes, ainsi que des informations détaillées sur votre enfant et votre famille.

Lorsque vous travaillez avec plusieurs professionnels ou services, vous pouvez avoir l’impression de répondre aux mêmes questions et de donner la même information à plusieurs reprises. Cela est dû aux règles de confidentialité et de confidentialité, qui limitent les informations pouvant être partagées entre les services. Même si cela peut sembler fastidieux, chaque professionnel doit avoir une image complète et précise de vous et de votre enfant, et vous êtes la personne la mieux placée pour fournir ces informations.

Préparer des réunions avec des professionnels du handicap

Un peu de préparation vous aidera à tirer le meilleur parti de vos premières rencontres avec des professionnels du handicap. Voici certaines choses que vous pouvez faire pour vous préparer:

  • Lorsque vous appelez pour prendre rendez-vous, essayez de savoir exactement ce que la réunion impliquera. S'agira-t-il de ce que les services pour personnes handicapées proposent généralement ou parlerez-vous de quelque chose de plus spécifique? Demandez également ce que fait le professionnel.
  • Demandez ce que vous devez apporter. Rassemblez des documents de référence, des rapports et tout autre document sur les antécédents médicaux, le développement, l'alimentation, le sommeil ou le comportement de votre enfant. Si vous avez des articles ou d'autres informations dont vous voudriez parler, apportez-les aussi.
  • Faites une liste de vos questions et de ce que vous voulez couvrir pendant la réunion afin de ne rien oublier.
  • Emportez avec vous un bloc-notes pour pouvoir noter les points importants - par exemple, les suggestions que le professionnel peut faire et les tâches que vous devez faire après la réunion.
  • Donnez-vous suffisamment de temps pour vous rendre à la réunion afin de ne pas vous énerver ou vous presser au début de la réunion.
  • Emmenez quelqu'un avec vous - mais informez le professionnel à l'avance que vous allez faire venir une personne de confiance.

Amener votre enfant à la réunion
C'est une bonne idée de demander si vous devriez amener votre enfant à la première réunion avec un professionnel du handicap.

De nombreux professionnels voudront que vous ameniez votre enfant à la première réunion. D'autres voudront peut-être d'abord vous parler, puis rencontrer votre enfant lors d'un deuxième rendez-vous. Si vous pensez que cela sera difficile, informez le professionnel à l'avance. Peut-être que vous pouvez organiser une autre façon de se rencontrer, comme une visite à domicile. Si le professionnel vous a demandé de venir sans votre enfant, mais que vous ne trouvez pas de personne en charge ou une baby-sitter, informez-le avant la réunion que vous aurez votre enfant avec vous.

Si vous pensez que pendant une réunion, vous devrez peut-être parler de choses que vous ne voulez pas que votre enfant entende, demandez si vous pouvez rencontrer ou parler avec le professionnel seul avant la réunion.

À quoi s'attendre des professionnels du handicap lors de la première réunion

Lors de la première réunion, vous pouvez vous attendre à ce que les professionnels de l’invalidité:

  • vous salue, votre enfant et tous les autres qui vous accompagnent, vous disent leurs noms et leur genre de travail
  • vous dire combien de temps la réunion va durer, parler de son rôle et vérifier que vous êtes satisfait du plan de la réunion
  • Donnez-vous le temps de parler, écoutez attentivement vos préoccupations et montrez de l'intérêt pour l'information et les perspectives que vous fournissez.
  • être sensible à vos besoins et faire preuve d'empathie
  • soyez courtois et solidaire et respectez vos valeurs et vos croyances
  • commencez à mettre en place un véritable partenariat où vous avez tous deux un rôle à jouer et une contribution importante à apporter.
  • discutez ouvertement des problèmes et expliquez les choses de manière compréhensible.

Questions que les professionnels du handicap pourraient poser
Attendez-vous à ce que les professionnels posent des questions. Celles-ci dépendront de l'aide des professionnels et de la quantité d'informations dont ils disposent déjà sur vous et votre enfant.

Les professionnels peuvent vous poser des questions sur:

  • le développement de votre enfant - par exemple, quels jalons votre enfant a franchi
  • comment vous et votre famille gérez
  • votre famille et votre vie de famille en général, pour savoir s'il existe des domaines de préoccupation pouvant présenter des risques pour votre enfant
  • les autres services que vous utilisez pour votre enfant.

Devrais-je m'attendre à des informations écrites?
De nombreux services et professionnels disposeront de brochures sur leurs activités et leur fonctionnement. Certains vous donneront des brochures sur d'autres services, des documents ou des ressources en ligne sur le handicap de votre enfant, ou des traitements ou tâches que vous pourriez essayer à la maison. Par exemple, un orthophoniste peut vous donner des documents sur les exercices à essayer à la maison entre les séances.

De nombreux parents trouvent utile de disposer d’une version écrite des informations verbales. Vous pouvez toujours demander des informations écrites.

Demander des qualifications et de l'expérience

Les professionnels du handicap doivent avoir aptitudes et compétences basées sur des qualifications formelles. Vous pouvez poser des questions sur les antécédents, l'expérience et les qualifications des personnes avec lesquelles vous travaillez.

Voici quelques questions que vous pourriez poser:

  • Quelles sont vos qualifications professionnelles?
  • Avez-vous complété d'autres études depuis votre qualification?
  • Avez-vous rempli les conditions d'inscription pour votre profession?
  • Êtes-vous membre d'une association professionnelle ou d'un groupe d'intérêt?
  • Combien d'années d'expérience avez-vous dans ce domaine ou des domaines connexes?
  • Vous avez travaillé avec combien d'enfants qui ont le même état que mon enfant ou un état similaire?

À la fin de la première réunion

Lorsque vous quittez la première réunion, il est important que vous:

  • sont clairs sur ce dont vous avez parlé avec le professionnel
  • comprendre toutes les informations que le professionnel vous a données
  • connaître les prochaines étapes à suivre et la prochaine réunion.

Commencez par poser des questions et répétez les choses au professionnel pour vous assurer que vous avez bien compris. N'hésitez pas à demander des explications supplémentaires avec des mots que vous pouvez comprendre.

Assurez-vous que le professionnel prend en compte vos besoins et ceux de votre famille. Si vous craignez d'être envahissant, il suffit de penser que vous parlez et écoutez votre enfant - Avec l'expérience, vous vous améliorerez. N'acceptez rien de ce qui vous met mal à l'aise ou que vous ne comprenez pas.

Assurez-vous que lors de la réunion, vous avez la possibilité de dire ce que vous voulez dire et de demander ce que vous voulez demander.

Après la première rencontre

Peu de temps après la première réunion avec des professionnels du handicap, il est judicieux de prendre les mesures suivantes:

  • Si vous avez besoin d'un rendez-vous de suivi, rendez-vous pour bientôt après afin de pouvoir clarifier les informations fournies et poser davantage de questions.
  • Notez les questions que vous souhaitez poser lors du prochain rendez-vous.
  • Si vous avez reçu un nouveau diagnostic pour votre enfant, demandez des informations écrites à ce sujet. C'est aussi une bonne idée de discuter d'un plan pour informer votre enfant du diagnostic.

Voir la vidéo: Handicap : insertion des personnes handicapées dans la vie active (Avril 2020).